Nous publions ici quelques témoignages d'observation de l'éclipse de Lune du 21 février dernier, qu'une météo très défavorable à empêcher nombre d'entre nous d'admirer.

Pour cette éclipse, j'avais préparé un plan : planning minuté des prises de vue de 10 mn en 10 mn par rapport à l'horaire prévu de début de l'éclipse totale ; en compulsant certains articles, j'y avais adjoint un tableau de temps de pose, selon la phase de l'éclipse et la sensibilité entre 100 et 400 ISO de mon Canon 350 D fixé au foyer de la lunette 106/900 Vixen.
Les prises de vue étant effectuées dans un champ où j'avais amené, l'après-midi, la monture GPD Vixen, la table avec le système de protection de l'ordinateur, toute la logistique, chrono, planning à annoter, etc...A l'heure dite, j'ai commencé les prises de vue en mettant au point directement sur l'écran LCD de l'appareil. J'ai pu suivre relativement mes horaires, parfois modifiés par les passages nuageux de plus en plus fréquents, ou les fausses manips !... Je suivais parallèlement à l'ťil nu l'évolution du phénomène qui est devenu totalement inobservable quelques minutes avant le début de la totalité, masqué par les nuages. Quant aux résultats, je vous les ai montrés sur la liste de diffusion : surexposition des premiers clichés et pas de suivi quand il y a eu les poses de 30 secondes !

Jean TISSOT


image de l'éclipse réalisée par Jean Tissot

Nous avions prévu de photographier l'éclipse à Armanville-Plage. Malheureusement un brouillard épais s'est installé dans notre région des Marais du Cotentin. Vers minuit, nous avons quand même tenté l'aventure et sommes partis jusqu'à Armanville-Plage. Arrivés sur place, nous constatons que le brouillard est tout aussi présent. Nous distinguons juste le disque lunaire qui vient de rentrer dans la pénombre de la Terre. Compte tenu de ces conditions météo défavorables, une décision s'imposait : aller se coucherů

Carole et Guillaume BRUNAUD