MIRA

Le MIRA (Magazine d’ Informations et de Renseignements Astronomiques) est une publication périodique du GAQ qui paraît à raison de 5 numéros par an.
Il permet d’informer nos adhérents et nos partenaires de l’actualité de l’association : thèmes des futures réunions, compte-rendu des manifestations et observations organisées récemment, phénomènes célestes à observer, actualité des sciences de l’Univers…

MIRA, c’est la mémoire du groupe : on y écrit tout ce qu’on a réalisé, qu’il s’agisse de manifestations grand public, d’interventions dans des classes, de constructions d’instruments ou de maquettes, d’observations du ciel…
MIRA, c’est un agenda : on y trouve tout ce que l’on va faire, activités régulières ou exceptionnelles. Le calendrier des activités est établi pour une période de 2 mois (4, en été), ce qui permet à chacun de choisir celles auxquelles il veut participer.
MIRA, c’est un organe de liaison : ses pages sont ouvertes à tous et leur contenu évolue avec vos suggestions et s’enrichit de vos contributions; elles permettent à tous ceux qui sont éloignés de nous ou occupés ailleurs aux heures de nos activités, de s’en tenir informés.
MIRA, c’est une invitation à la pratique de l’astronomie : il permet de ne rien rater d’essentiel dans l’actualité des phénomènes célestes grâce à sa rubrique « Le ciel du mois ».
MIRA, c’est notre carte de visite : avec nos manifestations publiques, il porte l’image de notre dynamisme, de notre passion et du souci que nous avons de la faire partager.

Historique du MIRA
La forme actuelle MIRA est le résultat d’une longue évolution commencée en 1981 par ce qui n’était à l’époque qu’une circulaire d’informations seulement distribuée aux membres : le premier numéro date du 28 décembre 1981. En 1983, la périodicité que vous connaissez actuellement est atteinte : 5 numéros par an. Le logo en forme de Saturne est créé et le format A5, adopté. En 1984, le N°10 est pour la première fois orné d’une photo de couverture. Les moyens de composition et de tirage restent très limités, de sorte qu’en 1985, le N°15 retourne à une version manuscrite : ce sera la dernière. En 1987, un professionnel de la composition nous offre ses compétences, ses services et ses moyens techniques : pourquoi ne pas le nommer, Alain Geffroy, lui qui est aussi discret qu’incontournable pour l’édition du MIRA, encore aujourd’hui! L’effet est immédiat : le N°25 de 1987 obéit à une rigueur de composition inconnue auparavant. En 1990, les cartes du ciel de la Société Astronomique de France apparaissent dans les pages centrales ; elles migreront bientôt vers la page 4 de couverture. Le N°39 de cette même année est un numéro spécial consacré au 10ème anniversaire du Groupe ; c’est le premier à s’appeler MIRA.

De nombreux numéros spéciaux vont se succéder à un rythme soutenu sans que la présentation générale ne change de façon significative ; voici les événements qui ont donné lieu à l’édition de numéros spéciaux du MIRA généralement tiré à 2000 exemplaires : le pendule de Foucault; l’Année Internationale de l’Espace, les Nuits des Etoiles de 93 à 97 et, bien sûr, l’éclipse totale de Soleil (numéro tiré à 3000 exemplaires).
Dans la liste des changements notoires, il faut encore souligner l’arrivée de la couleur en pages 1 et 4 (N°61 en 1995) puis 2 et 3 (N°69 en 1996) de couverture.

Depuis 1983, grâce à une parution périodique sans faille de notre bulletin, le MIRA est devenu une mémoire du Groupe, de ses activités, de ceux qui l’ont fait vivre, mieux que ne peuvent le faire toutes les archives de notre association. Peut-être un jour, nous prendrons le temps de scanner toutes ces pages pour les rendre plus accessibles aux nouveaux venus afin qu’ils puissent y découvrir l’âme du GAQ.
Ceux qui se sont essayés à l’édition d’un document périodique aussi modeste soit-il, savent combien il est difficile de l’inscrire dans la durée ; ils comprendront par là-même l’immense gratitude que nous devons avoir à l’égard de ceux qui, pendant toutes ces années, y ont mis leurs compétences, leurs connaissances et leur passion.

Edition du MIRA
La chaîne qui, tous les deux mois, vous permet de recevoir votre numéro de MIRA, notre bulletin d’information, est longue et fragile : elle s’appuie sur de nombreuses  » bonnes volontés  » qui ont aussi leurs contraintes personnelles et professionnelles. Le collationnement des articles, la rédaction et le calcul des éphémérides, la frappe, la mise en page, l’édition et le tirage sont autant des étapes pour lesquelles nous n’avons pas droit au moindre raté.
Merci à tous ceux qui, avec assiduité et détermination sont les maillons de cette longue chaîne qui, tous les deux mois, aboutit à l’édition d’un nouveau MIRA !

Notes aux auteurs :
Les contributions à MIRA peuvent être soumises sous forme manuscrite, sur support numérique (clé USB, carte mémoire, CD,…) ou par courriel.
Le comité de rédaction vous demande d’identifier clairement l’article, son auteur, sa destination dans le MIRA. Si vous avez une ou plusieurs images dans votre contribution, fournissez les à part. Tout cela, peut vous paraître contraignant, mais facilite et réduit considérablement le travail d’édition, les délais de parution et, en définitive, améliore la qualité du produit final.
Merci de votre compréhension.

Recevoir le MIRA chez vous…
Les numéros du MIRA peuvent être commandés à l’unité en prenant contact avec nous. Le prix de vente est de 1,50€ + les frais d’envoi.
Vous pouvez également vous abonner au MIRA en devenant membre du GAQ.