Modification des Dobsons Lightbrige 200 du GAQ

L’entretien de notre parc instrumental se poursuit régulièrement et en particulier la remise en état des cinq dobsons Meade Lightbridge. Ces instruments bénéficient d’un miroir de 200mm ouvert à 6 de très bonne facture (mesures prises à la SAF) et sont facilement transportables. D’une mécanique simple, ils sont à la fois adaptés pour débuter comme pour se promener sur la voute céleste à la recherche d’objets du ciel profond. Assez naturellement, il s’agit d’instruments que l’équipe emmène régulièrement pour les observations publiques ou dans les camps de vacances l’été et qui sont régulièrement emprunté par les membres.

L’été dernier, nous nous sommes aperçus que le dobson #2, après avoir un reçu un miroir primaire fraichement réaluminé par la SAF, avait un miroir secondaire dont plus d’un quart de l’aluminure était hors d’état. Nous avons donc acheté un nouveau secondaire de qualité chez Orion Optic UK… c’était sans compter que le porte-secondaire serait un demi millimètre trop petit pour accueillir son nouvel hôte.
Comme il est important de fixer le miroir sans contrainte mécanique afin de ne pas le déformer et de ne pas créer de défaut optique, nous avons donc conçu un nouveau porte-secondaire sur mesure et l’avons imprimé en PLA.

Le miroir lui -même y est collé avec 3 points de silicone à aquarium. Des entailles ont été réalisées dans l’enveloppe plastique autour du miroir (ce qui permet en plus de ne pas créer de contrainte, de pouvoir ressortir le miroir de son logement facilement). Un écrou M6 y a été inséré et collé en remplacement de l’insert central. L’ensemble, avec miroir, pèse 125g contre 105g initialement.
Après une collimation au cheshire et une séance d’essai, le dobson#2 est désormais prêt à reprendre du service!

Dernière modification en date: le dispositif de blocage en altitude du Dobson a été changé par une pièce avec un frottement plus important. Le télescope avait en effet tendance à s’affaisser avec des oculaires un peu lourds (comme avec l’oculaire zoom mis à disposition dans la valise d’oculaire de l’instrument). La pièce étant reproductible, les autres Dobson en bénéficieront prochainement.

Le club dispose donc actuellement de 4 de ces dobsons prêts à l’emploi et qui n’attendent plus que vous les empruntiez pour voir le ciel!

Le miroir primaire du dernier instrument a quant à lui été réaluminé cet été entre les deux confinements mais devra attendre que l’atelier de la Sorbonne ouvre à nouveau ses portes avant de revenir à Querqueville.

Frédéric Wanat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.