Eclipse partielle de Lune à Flottemanville-Hague (Manche)

En ce début d’année 2020, la météo ne fut pas des plus favorables pour pratiquer l’astrophotographie. Ceci dit, pour la soirée du vendredi 10 janvier, le site Meteoblue indiquait seulement des nuages bas (avec un faible coefficient).
Notre satellite devait entrer dans la pénombre qui entoure le cône d’ombre à 17h07 TU et en sortir à 21h12 TU.
Il est vrai qu’une éclipse partielle de Lune n’est pas spectaculaire par rapport à une éclipse totale (belle couleur rougeâtre), mais n’ayant que très peu imagé la Pleine Lune, je me suis dit que cette éclipse partielle allait apporter une touche d’originalité à la Pleine Lune « classique ». C’est donc décidé, je vais imager cette éclipse partielle dont la durée totale est de quatre bonnes heures.
A raison d’une photo toutes les dix minutes, je me suis dit qu’il faudrait bien que je m’occupe entre les prises de vues. Voyons voir : ISS ? Rien… Starlink ? Y’en a une myriade à partir de 18h00 heure légale; mon occupation est toute trouvée ! Mon objectif est simple : imager la Lune de part et d’autre du maximum (19h11 TU).
Au départ, je commence à préparer ma monture équatoriale Star Adventurer. Mais l’interface entre l’APN Pentax istDS et la Star Adventurer n’est pas adaptée. Dans la mesure où la rotation de champ entre les vues n’est pas un problème par rapport à mon objectif, je décide de ne pas perdre de temps et j’emporte juste un pied fixe.
A 17h00 heure légale : grand beau temps sur Cherbourg. Youpi ! Dîner avancé à 17h30, et je suis prêt à partir pour le lieu de prise de vues vers 18h00…mais le ciel est devenu bien nuageux. Je me fie aux prévisions Meteoblue : légers nuages bas ; je m’attends à une partie de cache-cache avec les nuages.
Tout en roulant vers Flottemanville-Hague, je scrute l’horizon sud. Des trouées de ciel clair sont bien présentes. J’arrive sur le site et commence à installer la table de camping, le pied photo, l’APN, le déclencheur souple…..et là, bingo ! La Lune émerge soudain au-dessus des nuages.
Je commence une série de photos pour déterminer le bon réglage (sensibilité ISO et vitesse d’obturation). Mon choix se porte sur le couple : 200 ISO – 10 secondes. Je garde ce réglage pour toutes les prises de vue.
Par ailleurs : APN Pentax istDS – zoom TAMRON 80-210 mm réglé à la focale de 210 mm.
En visuel, l’assombrissement de la Lune est perceptible.

J’arrête les acquisitions à 20h05 TU, car un léger voile d’altitude s’est invité à ce spectacle. Au final : 19 images dont 5 légèrement perturbées par des nuages légers ou un voile d’altitude.
Il y a aussi la traditionnelle galette du Groupe Astronomique de Querqueville qui m’attend à la Rocambole, où j’arrive à 22h00.
Et pendant ce temps-là : ma femme et notre fille sont parties voir un film d’animation « Wallace et Gromit » dont le titre est « Une grande excursion » qui se passe ….sur La Lune !
Ah, mais au fait les satellites Star Link ? Rien. J’ai juste vu un grand groupe de VTTistes bien éclairés, mais surpris d’entendre quelqu’un leur dire haut et fort : « Au prochain carrefour, tournez à gauche »….sinon ils m’auraient percuté !

Animation des images de Daniel pendant l’éclipse pénombrale de Lune du 10 janvier 2019. Réalisation Guillaume BRUNAUD avec le logiciel PIPP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.