Nos astrophotos de février 2020

Ce mois-ci, il faut prendre sa chance entre les différentes tempêtes qui se succèdent en Normandie. C’est ce qu’à fait Daniel qui nous propose une petite ballade lunaire depuis son jardin cherbourgeois, juste avant le passage de la tempête Ciara. 
On commence avec une image de la région du Golfe des Iris et du cratère J.Herschel. 

Région du Golfe des Iris et du cratère J. Herschel – par Daniel HIRON – 5 février 2020
Prise de vue : Camera ASI120MM + Télescope Schmidt Cassegrain Celestron C8 (203-2000) sur monture AZEQ6. Acquisition d’un vidéo de 18 sec avec SharpCap 3.1
Traitements : Registax 6 (ondelettes 01-30-30)

On continue avec une belle image de la mer des Humeurs et de la plaine murée Gassendi (110 km).

Région de la Mer des Humeur – par Daniel HIRON – 5 février 2020
Prise de vue : Camera ASI120MM + Télescope Schmidt Cassegrain Celestron C8 (203-2000) sur monture AZEQ6. Acquisition d’un vidéo de 18 sec avec SharpCap 3.1
Traitements : Registax 6 (ondelettes 01-30-30)

On termine cette session lunaire par une image de la région du cratère allongé Schiller (179 x 71 km) situé 40°W 52°S (93 heures après le Premier Quartier)

Région du cratère Schiller – par Daniel HIRON – 5 février 2020
Prise de vue : Camera ASI120MM + Télescope Schmidt Cassegrain Celestron C8 (203-2000) sur monture AZEQ6. Acquisition d’un vidéo de 73 sec à 30fps avec SharpCap 3.1
Traitements : sélection de 1642 images (parmi 2189) avec Autostakkert 3 +
ondelettes (01-30-30) avec Registax 6

Après le passage de cette tempête, Daniel se promène du coté de Carneville pour immortaliser le levé de Jupiter dans les lueurs de l’aube. Jupiter se situe à 5° au-dessus de l’horizon sud-est, et sa magnitude est de -1.9

Jupiter dans les lueurs de l’aube – par Daniel HIRON – 7 février 2020
Prise de vue : APN Canon EOS700D défiltré + zoom Canon 18-55 réglé à 50 mm. 2,5s de pose à 1600 ISO
Traitements : Lightroom

Daniel profite de ces vacances dans les Pyrénées et de son ciel exempt de pollution lumineuse (cela lui change de son centre ville cherbourgeois !). Manque de chance, une erreur de paramétrage de son APN (à cause d’une autre utilisation en Light Painting…) ne lui aura pas permit de tirer le maximum des possibilités du ciel.
« A l’approche d’une période neigeuse le lendemain, le ciel avait alors perdu de sa transparence par rapport aux deux soirées précédentes. Cette circumpolaire est un cumul de 42 min de pose par tranches unitaires de 5 mn (sauf 3 d’entre elles). Condition de Lune = Nouvelle Lune + 1 jour »

Circumpolaire à Formiguères – par Daniel HIRON – 24 février 2020
Prise de vue : APN Canon EOS700D défiltré + zoom Canon 18-55 réglé à 18 mm F/22.
45 min de pose (9×5 min) à 1600 ISO
Traitements : Staxmax + Photoshop

En cette fin de mois, c’est Guillaume qui met le nez dehors entre deux averses pour immortaliser une belle conjonction entre la le croissant lunaire et Vénus, alors que la Lune n’est âgée que de 4 jours.
Vu la météo, guillaume n’a pas pris le temps d’installer son matériel, l’image est faite à main levée dans l’encadrement du Velux ! comme quoi tout est toujours possible en astronomie … 

Conjonction Lune Vénus – par Guillaume BRUNAUD – 27 février 2020
Prise de vue : Canon77D + Tamron 18/270 à 130 mm F/22 (à main levé).
Pose unique de 1/40 s 12800 ISO, .
Traitements : Lightroom
Croissant Lunaire au 4ème jour – par Guillaume BRUNAUD – 27 février 2020
Prise de vue : Canon77D + Tamron 18/270 à 270 mm F/6.3 (à main levé).
Pose unique de 1/320 s 12800 ISO, .
Traitements : Lightroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.