Saturne : origine et dynamiques des anneaux et des satellites

Conférence illustrée de vidéo projections, prononcée par

Sébastien CHARNOZ
(Professeur à l’Institut de Physique du Globe de Paris)

Jeudi 13 décembre, à 20h30

Salle Paul Eluard – Centre Culturel le Quasar
50100 CHERBOURG EN COTENTIN
Entrée libre et gratuite

Résumé : 
Je vais parler des scénarios de formation des satellites des planètes. Contrairement à beaucoup d’idées reçues, les satellites des planètes géantes ne se forment pas nécessairement de la même manière que les planètes. Cela semble bien établit pour les satellites de Saturne, Uranus et Neptune. Je comparerai les scénarios de formation des satellites des différentes planètes géantes et montrerai l’importance et le rôle crucial que jouent les anneaux. Un des grands résultats de la mission Cassini est qu’il existe un lien génétique fort entre anneaux et satellites et j’illustrerai cela par des données spatiales et des simulations numériques. Ce type de modèle s’étend aujourd’hui à la formation de planètes autour de naines blanches et semble être un processus générique, révélé par la dynamique des anneaux de Saturne.

Le conférencier
Sébastien CHARNOZ – Institut de physique du Globe de Paris
Les travaux de Sébastien Charnoz concernent la question de la formation des planètes mais aussi l’origine et l’évolution des anneaux et de satellites des planètes géantes. Après une thèse soutenue en 2000, sous la direction d’André Brahic, il a intégré l’équipe d’imagerie de la mission Cassini. Il a, au sein de cette équipe, étudié la dynamique des anneaux et des satellites de Saturne et développé de nouvelles théories concernant leur origine.
Sébastien Charnoz travaille aujourd’hui à l’Institut de Physique du Globe (IPGP) pourfaire le lien entre la composition des météorites et les scénarios de formation des planètes.
Il fait aussi partie de la mission CHEOPS (ESA) pour étudier les exoplanètes en transit.